- Pour réfléchir « il faut prendre de la distance ».J’ai la peinture et la sculpture pour y arriver. C’est à mes yeux le meilleur moyen de « transport en commun ».    

   

- Picasso disait : « Je ne cherche pas, je trouve.». Moi, je cherche encore ! Et pour mon plus grand plaisir. Je sais que je ne suis pas Picasso. Certains pensent être parvenu à sa hauteur Quand bien même il ne s’agirait que de ses chevilles, leur prétention m’indispose

- Pour rester sur le fil tel un funambule, j’ai un balancier : d’un côté l’humour, de l’autre l’amour.

- J’ai été quelques fois dans « une impasse ». Je me suis retourné pour partir en sens inverse. D’autres, face au mur, peignent toujours la même toile (pour tenter de passer au  travers peut-être ?). Je m’interroge sur la meilleure attitude.

Prochainement

- Je connais beaucoup de gens, d’artistes, de galeristes…alors que  je ne me connais pas moi-même.

- On entend dire : « l’art n’existe que par le regard de l’autre ». C’est vrai. Je partage ce point de « vue » (je pèse mes mots !). Mon atelier vous est ouvert  pour ce faire !